Depuis juin, les accompagnements individuels et familiaux en présentiel ont repris.
Les mesures de sécurité sont respectées : distanciation sociale, port du masque, lavage régulier des mains…

Différents lieux de rencontre sont investis : le domicile, la Maison de la Famille, mais aussi, le plus souvent, des lieux en plein air, par exemple, le bord de la Meuse, le bord de Lesse, le quartier etc.

Selon les objectifs définis avec la famille et/ou le jeune, des activités sont programmées dans divers lieux, tels le jardin ou le bois jouxtant l’habitation, le Domaine provincial de Chevetogne, ou tout autre endroit propice au ressourcement.

Si leur présence est compatible avec les objectifs poursuivis, des Menas (Mineurs Etrangers Non Accompagnés), intéressés à sortir de leur isolement, sont invités à participer à ces activités…

Bref, des initiatives originales mises en place pour accompagner les familles, les jeunes et les Menas dans le contexte particulier du Covid-19.