Ce lundi 28 septembre, trois semaines avant le 17 octobre, journée mondiale de lutte contre la pauvreté, les syndicats en front commun, portent ce Droit à l’aisance H24 – 7 jours/7, EN EXIGEANT NOTAMMENT LE NON-REPORT DE LA NÉGOCIATION DE L’ENVELOPPE BIEN-ÊTRE ! Il y a urgence!

La FGTB, la CSC et la CGSLB, soutenues par le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP), estiment que la lutte contre la précarité est un enjeu prioritaire et demandent aux formateurs du futur gouvernement de prendre les mesures suivantes :

– Pas d’allocations sociales sous le seuil de pauvreté.
– La pension minimum légale à 1500 € net/mois.
– Le maintien du gel de la dégressivité des allocations de chômage et d’insertion y compris pour les artistes.
– Un refinancement de la sécurité sociale et garantir son caractère fédéral.
– Un refinancement des services publics et des soins de santé.

FGTB

CSC

CGSLB

Faire Front fait bouillir la marmite en mobilisant pour l’action en front commun syndical: Faire Front ;
Et en mobilisant pour la Journée Mondiale de Lutte contre la Pauvreté le 17 octobre prochain à Bruxelles et en Wallonie.

Pour en savoir plus sur les actions du RWLP : RWLP